développer son CV

Comment développer son CV pendant le doctorat ? C’est la question que j’ai posée à plusieurs doctorants et professeurs et voilà leurs réponses. Nous allons donc discuter comment développer son profil de chercheur pendant la thèse. Dans l’article précédent, nous discutions des qualités requises pour faire une bonne thèse, je t’invite à aller le voir ! Cet article fait partie de mon défi d’entretiens avec PhD et professeurs, clique ici si tu veux en savoir plus. Si tu préfères écouter les entretiens, je t’invite à aller voir la vidéo (en anglais).

Pour commencer, je t’invite aussi à rejoindre notre communauté de Vaillants Doctorants sur notre groupe privé Facebook.

Développe ton réseau et ton profil en T.

Je pense que c’est un peu plus difficile, à cause, du covid, mais en général, je suis une grande fan de participer à des congrès, d’aller à de nombreuses conférences parce que c’est comme ça qu’on apprend le plus, c’est ici que l’on rencontre nos pairs, que l’on développe son réseau. On peut y rencontrer quelqu’un faisant de la recherche exceptionnelle sur notre sujet et avec qui tu vas pouvoir coopérer dans le futur. Bien sûr, ne t’attends pas à cela à chaque Congrès. Mais cela élargit vraiment ton esprit. Je te recommande aussi, si tu en as le désir, de partir faire un stage ou un projet à l’étranger. Et puis si tu en as l’occasion et l’envie, pars à l’étranger.

Ne te concentre pas seulement sur un sujet, mais élargi tes intérêts. Essaie de ne pas simplement être l’expert d’un sujet spécifique, mais de développer ta connaissance générale. De plus, nous sommes au 21e siècle, alors peut-être que tu peux apprendre des méthodes d’IA ou des statistiques plus sophistiquées. Le but du doctorat, c’est de devenir un meilleur chercheur. Donc pense aussi à ce que tu veux faire dans le futur. Qui veux-tu devenir ? Puis concentre toi pour développer autant de compétences que possibles pour atteindre cet objectif. C’est ce qui me semble important pour développer son CV pendant le doctorat.

Comprendre ce que tu veux faire au long terme.

La première chose à faire au cours de la première année est de comprendre ce que tu veux faire au long terme. Tu vas donc vouloir développer ton CV et ton profil différemment selon ce que tu veux faire dans le futur.

Développe des compétences clé, notamment en rédaction.

Une fois tes objectifs à long terme clarifié, défini les compétences à développer. Développe de nombreuses compétences interdisciplinaires. L’une des plus importantes est la rédaction. En thèse, tu vas passer énormément de temps à rédiger des papiers scientifiques, des chapitres de thèse et bien d’autres choses encore. C’est donc une compétence clé à développer dès le début de la thèse. En première année, suis des cours de rédaction et forme toi à la rédaction académique. Utilise le temps de ta première année pour construire ces compétences essentielles. En deuxième, troisième année, et plus, tu seras beaucoup plus occupé et donc auras moins de temps pour faire tout cela.

Mon guide de la rédaction

« Je pense que si je pouvais refaire ma première année de thèse, c’est ce que je ferais. En premier tant je découvrirai ce que je veux faire au long terme et dans un second temps, je développerais des compétences clé tel que la rédaction. »

Tu as aussi des compétences pratiques comme des techniques à maîtriser si tu travailles en laboratoire, ou la programmation, ou apprendre à lire des articles, former une hypothèse, etc. Le CV doit donc être composé de tes compétences de laboratoire et de bureau.

Publications dans des high-impact factor journaux et techniques de pointe

Publier dans des « high impact factor journaux ». C’est un peu dommage que ça marche comme ça, mais c’est ce qui fonctionne si tu veux rester dans la recherche universitaire. Les publications sont très importantes, car elles vont être utilisées par tes pairs pour juger la qualité de ton travail.

Cependant, ce n’est pas si simple parce que vous pouvez avoir une situation où vous avez très bien réussi dans la publication d’articles, mais toujours avec les mêmes techniques. Tu ne seras donc pas très compétitif sur le marché du travail par la suite. Il te faut donc considérer quelles techniques et compétences développer durant ta thèse. Je recommande de choisir une technique de pointe, récente.

Il faut trouver un équilibre qu’il faut trouver entre la publication et les techniques. Aucune publication, les gens vont se demander ce qu’il s’est passé. Si tu as beaucoup de publications, les gens penseront que tu es un expert, mais si c’est juste la même technique, ce n’est pas bon non plus pour ton CV. Alors, oui, pour le cursus, je recommanderais de nouvelles techniques scientifiques de pointe et un minimum de publications.

Obtenir des bourses.

Cela va t’aider énormément. Postule pour obtenir des subventions et des bourses. Cela va montrer tes compétences même si ce sont de petites bourses.

Le futur du CV

Un CV, c’est artificiel, c’est une façade qui ne te détermine pas, une liste de trophées.  C’est pour cela que je n’aime pas l’idée de développer son CV. Tu es bien plus complexe qu’un CV. C’est l’un des problèmes aujourd’hui, tout le monde a plus ou moins le même CV, tout le monde a un doctorat. Chaque CV commence par les mêmes informations. Chaque CV fait une page, avec une belle photo et de petits trick psychologiques pour convaincre. En regardant ces CV, nous ne sommes que des clones. Chacun essayant de son mieux d’avoir l’air différent de ce qu’il est vraiment. Il faut donc abandonner l’idée du CV. J’espère que dans le futur nous allons arrêter de répertorier nos trophées et que le CV sera quelque chose du passé.

Une alternative serait de déconstruire chaque individu de façon déterministe : force, vitesse, intelligence, potentiel, personnalité en utilisant des tests comme le QI et le big 5 par exemple. Puis basé sur ces informations, nous déciderions si la personne est un bon ajout à notre entreprise ou groupe de recherche. Cependant, c’est plus complexe que cela car nous sommes humains. Donc finalement, la meilleure façon de savoir si tu es un bon match pour une entreprise ou un groupe de recherche, c’est de te rencontrer et de discuter. La seule façon de vraiment connaître quelqu’un est de passer du temps avec cette personne, de travailler avec cette personne. Montre qui tu es sans la façade du CV.

 

  • Je t’invite à commenter ce que tu penses important de faire pendant le doctorat pour développer ton CV !

Et n’oublie pas, nous sommes de vaillants doctorants prêts à se donner les moyens de réussir notre thèse !

À cœur vaillant, rien d’impossible !

Cyprien

 

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ! :)

Donne moi ton avis en commentaires !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Sujets